• Coup de gueule

    Escroqueries en tous genres

    L'avenir, en terme d'énergies, passe inévitablement par les énergies renouvelables.
    Mais il ne fait aucun doute que d'énormes progrès sont à faire en terme de crédibilité.
    Les énergies fossiles ne sont pas inépuisables, en plus d'être extrêmement polluantes. 
    Nous devons faire face au lobbies du nucléaire, dangereux et qui freine des quatre fers le développement des énergies renouvelables.
    En d'autres termes, il y a mille raisons de tourner le dos à ces énergies fossiles au profit du renouvelable, sans parler de la consommation d'énergies à outrance pour le seul profit des multinationales. Que celles-ci s'emparent du renouvelable peut paraître une bonne chose. En tout cas en terme d'écologie. Sauf que bientôt nous n'aurons plus le choix et paierons le prix fort.

    Nous entendons dire tous azimuts que les énergies renouvelables ne sont pas rentables. Ce qui dans l'absolu est vrai  pour les particuliers désireux de produire eux-même leur électricité. Ils sont victimes d'escroqueries en tous genres. Parmi les défaillances, il y a les installateurs peu scrupuleux de panneaux photovoltaïques. Entre les prix prohibitifs et les mauvaises expositions sur les toits. Il y a aussi le matériel peu fiable. Personnellement, depuis quelques années, je produis environ 50 % de notre électricité à partir du photovoltaïque. Si j'ai la chance de gérer l'installation moi-même, étant électronicien en retraite, il n'en est pas de même pour le matériel que je suis bien obligé d'acheter. En cinq ans, j'ai vu le prix des panneaux solaires varier du simple au quadruple pour les mêmes modèles, souvent d'ailleurs fabriqués en chine. Les convertisseurs de tension, censés produite du 230 volts à partir des éoliennes et des panneaux photovoltaïques tiennent à peine plus d'un ans. J'en ai vu quatre rendre l'âme, comme par hasard hors garantie. Il est quasiment impossible de les réparer. Bien qu'il ne soit pas dans mes habitudes de faire des critiques ouvertes de marques, je déconseille vivement les modèles  « Rainbow Technologies » et  « Aiger »

    qui sont à proscrire.

     

     

     

     

     

     

    Je me tourne vers la marque Hollandaise Victron, nettement plus chère mais qui a la réputation d'être plus fiable.

    Les énergies renouvelables ? Oui ! Les escroqueries ? Non !

    Gaulois.

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Convertisseur

    J'envisageais de construire un convertisseur de tension pur sinus, voir mon article précédent ici : 

    http://libre-infos.eklablog.com/-a66139239

    Et le schéma envisagé.

    Il y a quelques jours, une personne me demandait si j'avais construit cet appareil. Et bien non. En théorie, cela fonctionne en très faible puissance de l'ordre de 100 watts. Mais la puissance souhaitée étant de 2 à 3 KW, le fonctionnement est catastrophique. La forme du signal de sortie du transformateur n'est pas exploitable pour alimenter certains appareils et la tension n'excède pas 120 volts, au lieu de 230 volts. Après de nombreux essais et modifications, c'est un échec. Les divers conseils reçus de divers électroniciens convergent sur un même constat ; il est très difficile de mettre au point un convertisseur de puissance avec la technologie traditionnelle. Dans l'hypothèse de la réussite de ce système, le rendement serait trop bas, de l'ordre de 50 %, et encore....

    Cette tentative visait la réalisation d'un convertisseur fait maison, donc facile à dépanner, alors que les convertisseurs du commerce sont peu fiables et quasi impossible à dépanner.  J'en suis au troisième convertisseur. A environ 450 euros l'un, il ne faut pas s'étonner du prix de revient de l'énergie renouvelable.

    Celui actuellement en cours de fonctionnement depuis un an sera remplacé s'il tombe en panne par un convertisseur plus fiable mais aussi plus chère de chez Victron. C'est sans doute le choix que j'aurais dû faire dès le début.

    Si j'ai un sursaut de courage, je me lancerai peut-être dans la construction d'un convertisseur avec la technologie à découpage. c'est plus risqué et plus complexe.

    Des avis et conseils sont toujours les bienvenus. 

    Gaulois.

     


    votre commentaire
  • Nos énergies renouvelables

    Après quelques améliorations, voici le dossier de notre installation photovoltaïque.

    N'hésitez pas à me contacter si besoin.

    Gaulois.

     


    votre commentaire
  • La plus grande centrale photovoltaïque d'Europe

    Voilà un projet qui concurrence et de loin le nucléaire.

    Les mauvais esprits diront que le recyclage de ce million de panneaux solaires posera problème lorsqu'ils seront en fin de vie. Mais n'en doutons pas, le recyclage des déchets radioactifs est autrement plus problématique.

    Bien entendu, il est à souhaiter que ces 260 hectares ne soient pas des terres agricoles. Il reste encore beaucoup à faire sur l'installation du photovoltaïque. Par exemple les toitures des hangars agricoles et industriels peuvent être recouverts de panneaux solaires. Même chose pour les panneaux de signalisation routière. Il n'est pas inutile de rappeler que des immeubles peuvent comporter des bandeaux solaires entre les étages s'ils sont judicieusement intégrés dans les façades.  De nombreux exemples existent déjà.  

    Gaulois.  

     


    votre commentaire
  • Éoliennes ou radar !

    Comme toujours, la justice ( au fait, laquelle ? ) donne raison à l'état qui a choisi le radar militaire.
    Bien sûr, le radar est bien plus utile que les éoliennes. Enfin pour certains technocrates va-en-guerre.
    Il ne fait aucun doute que la réalité est perverse. Le lobby nucléaire, véritable secte qui s'oppose aux énergies renouvelables, a gangrené toutes les instances gouvernementales, quelles soient politiques ou militaires.
    Pauvre France. Cocoricooooo !!
    Gaulois.  


    votre commentaire
  • Les éoliennes en question

    Ou tout est bon pour s'y opposer

    C'est inéluctable, que l'on soit pour ou contre, les énergies renouvelables sont celles de demain. 

    C'est sans doute un refrain souvent répété, mais les énergies fossiles - Polluantes - ne sont pas inépuisables Le nucléaire en fait partie, malgré les dénégations des politiques véreux à la solde des lobbies. Ne jamais oublier que les réacteurs nucléaire - Extrêmement dangereux - fonctionnent grâce à l'uranium, qui est aussi un fossile épuisable. Sans parler des conditions d'extraction par la Françafrique. 

    Comme on le voit dans ces articles, tous les prétextes sont bons pour s'opposer aux éoliennes. Quand ce ne sont pas les monuments historiques, avec les ébouriffés religieux, au nom du patrimoine ( !! ), c'est l'armée des va-t-en-guerre, qui bientôt considérera les éoliennes comme l’œuvre de terroristes !

    Je le dit et le répète sans cesse, il n'est certes pas question de faire n'importe quoi n'importe où. ni de laisser les escrocs agir en toute impunité. De telles oppositions fomentées par les Don Quichotte d'aujourd'hui, à la solde des politiques technocrates et des multinationales sans foi ni loi,  sont autant de freins à l'évolution du modèle énergétique du futur.

    Attention, demain, ce seront eux qui maîtriseront ces énergies renouvelables qu'ils nous feront payer au prix fort, bien qu'à la base, le soleil, le vent sont gratuits....

    Gaulois.

     


    votre commentaire
  • Les éoliennes bientôt sur Mars

    Ou leurs constructions bientôt impossible.

    L'auteur de cet amendement est un hypocrite et un menteur. Si les premières éoliennes étaient bruyantes, celles qui sont construites actuellement sont beaucoup plus discrètes. A 100 mètres du mât, nous pouvons entendre un vague bruit de machine à laver et à 500 mètres, c'est inaudible. Cet amendement est juste destiné à ruiner les projets éoliens. Nous devrions d'ailleurs conseiller aux sénateurs de passer une loi obligeant à installer ces monstres d'acier ( formule utilisée par le sénateur de ma circonscription ) sur la planète Mars. 
    Ceci dit, rien d’étonnant venant des réactionnaires du Sénat. Ceux-ci nous ont habitué à d'autres inepties, comme par exemple celle-ci :
    Dans un rapport du sénat de 2012 concernant l’épandage des pesticides par un céréalier, il est conseillé aux riverains de s'équiper d'une combinaison, de lunettes, de gants et de bottes afin de se protéger. C'est tout ce qu'il y a de plus sérieux ! Alors ne nous étonnons pas de cet amendement du projet de loi de transition énergétique.
    Quand nous savons ce que touche mensuellement un sénateur pour pondre de telles âneries !
    Cocoricoooo... !

    Gaulois.

     

     


    votre commentaire
  • Améliorations de mes énergies

     Afin de ne pas surcharger le blog, le dossier PDF est supprimé de cet article et remis au goût du jour en date du 09 novembre 2015. 

    En août 2013, j'avais apporté quelques petites améliorations de mon installation solaire.

    Aujourd'hui, je suis passé un cran au dessus, notamment au niveau de la régulationn et de la gestion de commande du convertisseur. Non pas que l'ensemble ne me donnait pas satisfaction sur le principe. Mais quelques pannes à répétition, principalement avec les transistors de puissance de mauvaise qualité m'ont incité à revoir l'ensemble.

    Le dossier ressemble fort au précédent, mais les spécialistes y trouveront facilement les modifications apportées.

    Comme toujours, Je suis à l'écoute des critiques et observations, conseils et échanges d'idées en la matière.

    Gaulois. 

     

     


    votre commentaire
  • Énergies et escrocs ...

    Suite de mon article du 15 avril 2014

    Que dire de plus, sinon qu'il faut rester vigilants face aux démarcheurs peu scrupuleux.

    Cet homme s'en tire plutôt bien, mais combien n'ont pas cette chance et tombent dans le panneau,  accusant une perte parfois considérable.

    Il faut garder à l'esprit que ces méthodes sont idéales pour décrédibiliser les énergies renouvelables, celles de demain.

    Gaulois. 

     

     

      

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Énergies et escrocs – suite

    Un sujet que je connaît assez bien, puisque je suis technicien en la matière. Certes, je ne suis pas ingénieur, mais mon expérience en électronique me permet d'avoir un bon éclairage sur la question. Ce qui m'a permis d'installer ma propre petite unité de production d'électricité pour un usage personnel, sans avoir recours à des sociétés d'abord motivés par le profit avant l'efficacité. Voir ici mon dossier : http://libre-infos.eklablog.com/-a97313129

    De tous temps et dans tous les domaines, les arnaques sont légion. C'est juste une question d'opportunité.
    Le développement des énergies renouvelables en est une par excellence, puisque la grande majorité des « Pigeons » n'y connaissent rien. Les arnaques sont de deux ordres ; la qualité du service et le coût. Ceci dit, ils n'ont pas toutes les excuses car ils oublient le plus souvent de se renseigner auprès des organismes officiels, avant de signer un contrat.
    Se renseigner auprès de personnes déjà équipées serait un premier pas  , car celles-ci ont un peu de recul. EDF, si l'on souhaite lui revendre une partie de l'électricité produite peut aussi vous conseiller. Même si cette entreprise peut dans certains cas vous faire briller le miroir aux alouettes sur la rentabilité et l'amortissement. Personnellement, j'accorderais un peu plus de crédit à l' ADEME ( Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie )
    Les énergies renouvelables connaissent des difficultés à se développer. A cela deux raisons principales. D'abord un frein considérable du lobbies nucléaire. Avec les idées fausses des coûts d'investissement très élevés pour le renouvelable face au nucléaire. A y regarder de plus près, le nucléaire, en plus d'être dangereux, coûte très chère et la facture edf n'est qu'une petite partie de la facture énergétique finale.
    La seconde raison est celle évoquée dans cet article. Les escrocs dans leurs basses œuvres.
    Alors, si vous pensez énergies écologiques, ayez le bon réflexe et  renseignez-vous avant toute démarche qui vous engage, parfois pour le pire. 
    Les énergies renouvelables seront bientôt incontournables, à condition qu'il y ait une volonté politique dans ce sens.
    Gaulois.



     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Energies et escrocs

    Le monde est ainsi, des escrocs, il y en a partout et dans tous les domaines.
    Les énergies renouvelables sont d'une opportunité remarquable pour ces gens sans scupules.
    Personnellement, il ne passe pas un jour sans que je sois sollicité par téléphone par des sociétés bidons qui vous promettent monts et merveilles en particulier avec le photovoltaïque.
    Les « Clients potentiels » sont d'autant plus vulnérables qu'ils ne connaissent pas ces énergies ou sont très mal informés. On ne compte plus ceux qui sont déçus par des installations qui ne fonctionnent pas ou très mal. La rentabilité est en général nulle, voir négatif.
    N'oublions pas que même avec une installation de panneaux photovoltaïques bien conçue, la rentabilité est faible. Certes, il ne s'agit pas de décrier cette source d'énergie. D'ailleurs je possède un parc de 2 kw dont je n'espère pas un amortissement à court ou moyen terme.
    Alors me direz-vous, pourquoi s'orienter sur cette source d'énergie peu rentable ? Je me considère comme un petit pionnier dans ce domaine et je reste convaincu que les énergies renouvelables deviendront, les progrès techniques aidant, celles de demain. 
    En attendant, il faut se méfier des propositions alléchantes dont souvent on ne connaît pas les origines. Il y a mille façons de vérifier l'honnêteté de ces démarcheurs. Dans le cas contraire, les énergies renouvelables étant décriées par les lobbies des énergies fossiles et du nucléaires, n'auront plus aucune crédibilité après de trop nombreuses arnaques dont seront victimes ceux qui veulent faire avancer les énergies nouvelles.
    Gaulois.


    votre commentaire
  • Projets bloqués

    Quand ce ne sont pas les élus locaux, ce sont les préfets qui entravent le développement des énergies renouvelables. C'est bien connu, les services de l'état sont aussi sous l'influence de la secte nucléaire qui s'impose partout dans le monde.
    C'est très regrettable que le simple bon vouloir ou non des décideurs « Rétrogrades » bloquent les installations des éoliennes pour des motifs les plus farfelus, tels que le bruit, les oiseaux, le paysage et le patrimoine.
    Toutes ces raisons, volontairement très exagérées sont en totale contradiction avec le bon sens. Car en fait les tentatives de discrédit des énergies renouvelables par les pronucléaires sont absurdes. Comme par exemple calculer le nombre d'éoliennes nécessaires équivalent à un réacteur nucléaire, alors que l'objectif premier est de réduire la boulimie énergétique. Dans ce domaine, EDF a largement contribué à une surconsommation délirante.
    Le rejet de ces énergies propres va à l'encontre d'un développement éthique incontournable. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Là, il s'agit de l'armée dans toute sa splendeur. C'est vrai que c'est plus agréable de voir évoluer des machines de guerre volantes, pilotées par des assassins en puissance prêts à larguer des bombes, atomiques ou autres.

    Pauvre France.

    Gaulois

    . 

     


    votre commentaire
  • Modifications

    Concernant nos énergies renouvelables, j'ai apporté quelques modifications.

    Suppression des diodes en parallèle pour ne laisser que la plus puissante. Le commutateur de diodes en parallèle devient, après modification, un circuit de délestage. Pages 11 et 12 du PDF 

    Gaulois.

     

     

     


    votre commentaire
  • Suite convertisseur

    Le schéma du convertisseur précédemment posté est à prendre avec précaution. En effet, le premier essai n'est pas concluant puisque les transistors mosfets T4 et T5 ont claqué dès la mise sous tension. Il y a lieu de rechercher l'origine de ce flash !

    Gaulois. 


    votre commentaire
  • Convertisseur

    Cet article s'adresse plus particulièrement aux électroniciens, en tout cas à ceux qui savent lire et interpréter un schéma électronique.
    J'avais des scrupules à acheter tout fait un convertisseur 12 volts continu en 230 volts alternatif. En fait, le premier n'a pas tenu un an. Remplacé sous garantie, le second identique à peine deux ans !
    J'ai donc décidé de m'atteler à la fabrication d'un convertisseur « Fait maison ».
    Pour ce faire, j'ai trouvé sur le Net un schéma très intéressant dont j'ai adapté la disposition. Le schéma d'origine est ici, le texte explicatif est en anglais : http://homemadecircuitsandschematics.blogspot.fr/2012/12/make-this-ic-556-pure-sine-wave.html

    Après aménagement personnel, voici le schéma :

    Sur le schéma d'origine, IC2 et IC3 ne font qu'un puisqu'il s'agit d'un LM ou NE 556. Finalement, après réaménagement, nous voici en présence de trois SA 555, mieux adaptés aux températures « Hivernales ». La difficulté était de trouver des équivalents capables de tenir à ces basses températures négatives. Faut-il préciser que le 556 est un double 555. Les précisions techniques sont ici de l'auteur, en anglais : http://homemadecircuitsandschematics.blogspot.fr/2013/01/300-watts-pwm-controlled-pure-sine-wave.html
    La traduction en mauvais français est néanmoins compréhensible.
    Je suis en cours de construction de ce convertisseur et je posterai des infos lorsque le fonctionnement sera probant.
    Gaulois.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique