•  

    Nucléaire - Bibliographie


     

     

    Tchernobyl, 25 ans après.

    A lire absolument.  

    Plus de détails sur Youri Bandajevsky dans la rubrique " Nucléaire - Tchernobyl "

     Youri Bandajevsky a élaboré un « modèle de système de vie dans un territoire contaminé par la radioactivité » qu’il présente dans un livre paru en France en avril 2011. Il se bat contre le mensonge politique et scientifique : « On veut nous faire oublier Tchernobyl par une fête pour le 25 e anniversaire. »

    LIRE « Tchernobyl, 25 ans après. Situation démographique et problèmes de santé dans les territoires contaminés » par Youri Bandajevsky, préface de Michèle Rivasi, Editions Yves Michel, à paraître le 20 avril.

     


    Tchernobyl une catastrophe

    Bella et Roger Belbéoch

    Epuisé mais disponible en PDF sur le site : Www.indeoendentwho.info

    Consultable également dans la rubrique : " Nucléaire - Tchernobyl " de ce blog.



    9782226230676m.jpg

    La vérité sur le nucléaire

    Auteur(s) : Corinne Lepage

     

    Juin 2011

    Le nucléaire est un sujet tabou en France. Qu’il s’agisse de la sécurité des centrales, du coût réel de cette énergie ou des contraintes qu’elle fait peser sur notre démocratie, l’opacité règne. Mais depuis, il y a eu Fukushima. Cette catastrophe a tout changé : que se passerait-il en France si un accident similaire se produisait ? Sommes-nous vraiment préparés à ce type d’événement ? Quel est le poids du lobby nucléaire ?

    En présentant tous les arguments, Corinne Lepage, ancienne ministre de l'Environnement, députée européenne et avocate spécialisée dans les dossiers liés à l’énergie, répond aux légitimes questions que se pose désormais l’opinion.
    Un document à la fois très fort, très argumenté, qui évite les procès d’intention et ouvre un débat longtemps interdit.

    Corinne Lepage (*), fait le point sur la filière du nucléaire civil en France. Sujet sur lequel elle s’est penchée dans son dernier livre Lavérité sur lenucléaire - Le choix interdit. Tous les points évoqués dans l’interview sont résumés ci-dessous :

    Etat des lieux du nucléaire en France : 58 réacteurs (2ème puissance nucléaire -civil- mondiale) ; 80% de l’électricité est d’origine nucléaire. On n’est pas dans le tout nucléaire, mais dans le "plus denucléaire possible"... 120 000 emplois en France.

    Il y a 15 ans, 14% de l’électricité venait du renouvelable (hydraulique, solaire, éolien...) ; En 2011, on est à 15% de renouvelable...

    120 000 emplois en France dans le secteur nucléaire, contre 350 000 emplois nouveaux dans les filières des renouvelables en Allemagne.

    Interrogation sur la sûreté du nucléaire : à Fukushima la zone d’évacuation est de 30 Km ; La centrale du Bugey est à environ 30 Km de Lyon...

    L’avenir énergétique est au solaire (selon GE - General Electrics) ; Siemens mise sur l’éolien (voire l’éolien à résonance magnétique) - « Au cours des quatre premiers mois de 2011, Siemens Energy a en effet décroché au total 11 commandes pour la fourniture et l’installation de 151 éoliennes onshore, représentant une capacité totale de 360 mégawatts (MW). La puissance totale de cet ensemble de commandes suffira à alimenter 230 000 foyers européens en électricité d’origine renouvelable. Pour deux de ces projets, Siemens indique qu’il livrera 19 de ses "nouvelles turbines éoliennes à entraînement direct", qui affichent 3 MW de puissance et 101 mètres de diamètre de rotor chacune. »

    Areva : situation financière mauvaise ; dépendance pour la fourniture en uranium (Niger)

    Coût de l’électricité nucléaire :

    L’électricité serait 80% plus chère pour les particuliers allemands (selon Eric Besson) ;

    Le coût initial du démantèlement de la centrale de Brennilis a été multiplié par 10 en 20 ans. Et le démantèlement n’est toujours pas achevé...

    EDF a provisionné 14 ou 15 milliards pour le démantèlement ;

    Le Coût du démantèlement (des 58 réacteurs) serait de 150 à 200 milliards d’euros (si on se base sur les chiffres anglais et suédois, sur le calcul du prix du démantélement). C’est de "la dette publique" qui sera payée par le contribuable.

    Déchets : l’enfouissement dans des mines de sel en Allemagne a entraîné une pollution des nappes phréatiques.

    Quel serait le coût d’un accident nucléaire en France, premier pays touristique au monde ?

    Un EPR est estimé entre 5 et 6 milliards d’euros ; le remplacement du parc français serait hors de prix...

    Un rapport des Nations Unies (Giec) arrive à cette conclusion : Investir 1% du PIB dans les énergies renouvelables (énergie solaire et éolienne, la biomasse et l’hydroélectricité), permettrait de couvrir près de 80% des besoins énergétiques en 2050.

    Culture du secret dans le secteur nucléaire et désinformation (par exemple sur les choix allemands en matière de nucléaire).

    Pas d’assurance sur les risques nucléaires. Un plafond de 1,5 milliard ; EDF est assuré pour 91 millions d’euros, c’est-à-dire rien du tout...

    Autres thèmes abordés :

    Christine Lagarde et l’affaire Tapie ; Luc Ferry.

    Erika, les victimes n’ont pas reçu de dédommagement. Total bloque tout...

    En Grande-Bretagne 2 mini séismes ont été mesurés. Les forages et la fracturation hydraulique pour exploiter le gaz de schiste seraient mis en cause (la question d’un moratoire est évoquée).

    Nous importons de l’électricté depuis l’Allemagne. En France la consommation maximale grimpe à 93 millions de kilowatt-heure (kW·h) ; en Allemagne elle atteint seulement 88 millions de kW·h, avec 20 millions d’habitants en plus. Cherchez l’erreur...

    (*) Ancienne ministre de l’Environnement, fondatrice et présidente du parti écologiste Cap21 depuis 1996, co-fondatrice et vice-présidente du Mouvement démocrate jusqu’en mars 2010, elle est députée au Parlement européen depuis 2009.

    Elle est également présidente-fondatrice du Comité de recherche et d’information indépendantessur le génie génétique (CRIIGEN), association d’étude de l’impact des techniques génétiquessur le vivant.

    Enfin, elle enseigne à l’Institut d’études politiques de Paris depuis 1997.

     

     

    1.jpg

     

    TCHERNOBYL, Conséquences sur L’Environnement, la Santé, et les Droits de la personne   -   Tribunal Permanent des Peuples. Commission Médicale Internationale de Tchernobyl
    Éditions Ecodif - 1996

    10 ans après Tchernobyl, la situation s’aggrave de jour en jour. Le nombre de victimes s’accroît sans cesse. Le pire est à venir, et l’avenir des génértions futures est compromis. Les nucléocrates quant à eux non rien appris. Pire, ils élèvent les “normes de doses admissibles en cas d’accident”, réduisant ainsi les coûts de Tchernobyl et ceux des “accidents à venir”, aux dépens des victimes présentes et futures. Le Tribunal Permanent des Peuples a entendu une quarantaine d’experts et de témoins à charge. Malheureusement, les pronucléaires invités ont refusés de venir témoigner. Ces données dramatiques, absolument inédites en Occident, en particulier l’atteinte irréparable au patrimoine génétique et les malformations, méritent la diffusion la plus large : elles mettent définitivement fin au mensonge institutionnel qui caractérise le nucléaire.
    Dans son verdict, le Tribunal Permanent des Peuples :
    condamme l’AIEA, les commissions nationales pour l’énergie atomique, et les gouvernements qui les soutiennent et les financent, au nom des intérêts de l’industrie nucléaire...,
    * pour essayer de promouvoir l’énergie nucléaire par le mensonge, l’intimidation et l’utilisation non éthique du pouvoir de l’argent...,
    * pour leur tentatives d’essayer de supprimer toutes formes de sources d’énergie alternatives, renouvelables et soutenables...,
    * blâme ceux qui, dans la communauté scientifique, ne se lèvent pas pour défendre l’honneur de leur profession, face aux pressions des nucléocrates, et qui observent un silence assourdissant, malgré les fortes preuves scientifiques attestant de la nature omnicide de l’entreprise nucléaire..., ...c’est pourquoi l’industrie nucléaire doit être interdite pour l’usage civile et militaire...


    Ce document doit servir à toutes celles et à tous ceux qui luttent contre le nucléaire sous toutes ses formes, pour un avenir durable, à ceux qui se préoccupent, ici et maintenant, de l’avenir de notre petite planète si gravement menacée.
    Le meilleur témoignage que nous puissions rendre aux victimes de Tchernobyl c’est qu’il n’y ait jamais, nulle part, un nouveau Tchernobyl. Le temps presse. Nous en sommes, chacune et chacun , à la place où nous nous trouvons, personnellement responsables.

     

     

     

    e276aba7_1.jpg

    LE CRIME DE TCHERNOBYL parWladimir Tchertkoff


    Les auteurs de ce livre sont les victimes de la catastrophe de Tchernobyl survenue le 26 avril 1986, dont l’auteur a enregistré les voix dans leurs villages du nord de l'Ukraine et dans les forêts du sud de la Biélorussie. Des millions de paysans pauvres qui mangent quotidiennement du césium 137 avec leurs aliments. Ce sont aussi ces jeunes mères contaminées qui deviennent sans le savoir source de poison pour les nouvelles vies qui se forment en elles. Ce sont ces enfants condamnés qui, s'ils naissent apparemment sains, grandissent mal, car ils se nourrissent de radionucléides matin, midi et soir… Ce sont les “ liquidateurs ”, sauveurs ignorés de l'Europe, envoyés au sacrifice pour éteindre l’incendie de la centrale, qui souffrent de toutes les maladies inconnues de l'atome. Des centaines de milliers sont invalides, des dizaines de milliers sont morts jeunes et continuent de mourir dans des souffrances inimaginables… Et ce sont enfin les médecins et les physiciens peu nombreux à ne pas se soumettre au lobby nucléaire.

    Le livre rend compte également du combat de deux scientifiques biélorusses qui ont mis en jeu leur carrière, leur santé et leur sécurité personnelle pour venir en aide aux populations contaminées. Dissidents malgré eux, à cause de l'interdit imposé par l’AIEA de Vienne à la reconnaissance des effets des faibles doses des radiations ionisantes sur la santé, le physicien Vassili Nesterenko et le médecin et anatomopathologiste Youri Bandajevsky sont persécutés, avec la complicité tacite d’organisations françaises et allemandes, pour s'être opposés au dogme officiel.

    Malgré l’ampleur du désastre prophétique qui faillit rendre l’Europe inhabitable, l’atome, à la faveur de la crise de l’énergie, revient sur le devant de la scène. On envisage tranquillement de quadrupler le nombre des 450 réacteurs existant de par le monde. Les Etats-Unis, l’Europe, vont s’y mettre, la France n’est pas en reste, avec l’EPR de Flamanville prévu pour 2011-2012 tandis que la Russie programme une centrale nucléaire flottante ancrée au pôle nord…

    Rien moins que des bombes lancées dans le futur, rien moins que l’Apocalypse annoncée!

    Wladimir Tchertkoff, d’origine russe et de nationalité italienne, longtemps journaliste pour la RAI puis la Télévision de la Suisse italienne de Lugano, a réalisé plus de soixante-dix documentaires dont cinq consacrés aux territoires contaminés par Tchernobyl. Il est également secrétaire de l’association Les Enfants de Tchernobyl- Belarus.

     

     

    4101RSZ3DYL-_SS500_.jpg

     

    LA SUPPLICATION   -   Svetlana Alexievitch
    Livre de poche - 2000 - ISBN-13: 978-2290300312
    Écoutez le témoignage des survivants de Tchernobyl.

    “Des bribes de conversations me reviennent en mémoire... Quelqu’un m’exhorte: - Vous ne devez pas oublier que ce n’est plus votre mari, l’homme aimé qui se trouve devant vous, mais un objet radioactif avec un fort coefficient de contamination. Vous n’étes pas suicidaire. Prenez-vous en main!”
    Tchernobyl. Ce mot évoque dorénavant une catastrophe écologique majeure. Mais que savons-nous du drame humain, quotidien, qui a suivi l’explosion de la centrale? Svetlana Alexievitch nous fait entrevoir un monde bouleversant: celui des survivants, à qui elle cède la parole. Des témoignages qui nous font découvrir un univers terrifiant. L’évènement prend alors une tout autre dimension. Pour la première fois, écoutons les voix suppliciées de Tchernobyl.

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :