• Au delà des grands médias silencieux

      Le Japon est un pays martyr à plus d'un titre. Victime des caprices de la nature, avec des tremblements de terre à répétition et souvent d'une ampleur catastrophique. Victime en 1945 avec les deux bombardements atomiques. Puis en  mars 2011, la catastrophe nucléaire de Fukushima est venue s'ajouter au Tsunami d'une ampleur terrifiante. 
    La secte criminelle nucléaire aura frappé le japon par deux fois en 66 ans.
    Les conséquences sont considérables et marqueront cette nation pour des siècles.
    Les grands médias, à la botte des pouvoirs en place et des nucléocrates restent silencieux sur ce que vivent actuellement le Japon. Seuls les médias alternatifs et indépendants nous tiennent informés. Ça ne soulage sans doute pas les souffrances de ce peuple exemplaire, mais nous ne pourrons pas prétendre que nous ne savions pas.
    Gaulois.

    Il se peut que des liens ne fonctionnent pas correctement.  

    Sur Fukushima Diary: ( traduction en français )
    Une école élémentaire publique de Tokyo exclu des parents d'un de ses cercles de réunions, leur interdit de se joindre à un SNS et déchanger des mails
    Extrait " Les parents ne peuvent plus échanger d’information y compris sur la contamination radioactive et les repas contaminés de la cantine. Le nom de l’école n’est pas communiqué."
    Article complet sur :   http://fukushima-diary.com/2012/10/elementary-school-in-tokyo-banned-parents-circle-joining-sns-exchanging-emails/

    Le maire de la ville de Kawasaki : “Les écoles servent des repas radioactifs dans un but éducatif.”
    Extrait : " Le journal de Tokyo a rapporté que M. Abe, maire de la ville de Kawasaki, affirme qu’ils servent des repas radioactifs dans les cantines dans un but éducatif.
     “Les élèves ont besoin de savoir qu’ils sont en danger en mangeant des repas scolaires radioactifs.”
    Article complet sur : http://fukushima-diary.com/2012/09/kawasaki-city-mayor-school-serves-radioactive-lunch-for-educational-purpose/

    Et sur Fukushima information :

    Confirmé : 36 % des enfants de Fukushima ont des excroissances anormales de la thyroïde et les médecins sont dans le brouillard
    Eclairage du Dr Caldicott   pour en savoir plus : http://www.scoop.it/t/fukushima-informations
    texte original en anglais : http://www.businessinsider.com/fukushima-children-have-abnormal-thyroid-growths-2012-7

    Rassemblement 
    en solidarité avec la Révolution des Hortensias devant l'ambassade du Japon à Paris
    Non redémarage des centrales nucléaires au Japon- Arrêt immédiat ailleurs
    Samedi 13 octobre à 15H  7 avenue Hoche 75008 Paris

    Pour plus d'informations se rendre sur le blog : http://erreurhumaine.wordpress.com/
    traduction du message d'invitation en anglais et en japonais.

    Entre intox et réalité

    Publiée le  9 oct. 2012 par kna60
    Selon le gouvernement Japonais, la radioactivité autour de la centrale de Fukushima Daiichi aurait diminué de presque un quart au cours des 7 derniers mois, plus vite que la décroissance naturelle des isotopes.
    Mais écoutons donc les explications d'Arnie Gundersen sur les moyens classiquement mis en oeuvre pour parvenir à ce genre de résultats.
    Puis allons voir sur le terrain, dans les zones contaminées, ce que des citoyens bénévoles mesurent dans des zones ouvertes fréquentées par tous.

    Partie 1/2 : http://youtu.be/nZHK-zC-ibQ
    Partie 2/2 : http://youtu.be/8CXhrPFAoQw

    Ces deux vidéos montrent qu'il est nécessaire que les citoyen-nes s'organisent eux-même pour contrôler la radioactivité par leurs propres mesures et assurent leur radioprotection eux-mêmes.
    Les États, démocratiques ou non, ainsi que leurs corps intermédiaires qui les constituent vous diront toujours que tout va bien ....



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :