• Petits commerces et grandes surfaces

    Bien sûr que les petits commerces sont plus chères que les grandes surfaces.

    Si le consommateur s'en tient à l'aspect strictement économique, c'est-à-dire son porte monnaie, il fait automatiquement le choix vers la grande distribution.

    Ce lecteur Semble ignorer certains aspects en la matière. Doit-on le blâmer ? Bien sûr que non, mais un éclairage s'impose. Pour cela, je cite ma propre expérience d'ancien artisan et, par la force des choses ancien commerçant.

    Mon activité passée consistait essentiellement à faire du dépannage télévision, mais aussi de façon très modeste le commerce de téléviseurs. C'était de la vente quasi occasionnelle qui ne devait guère dépasser 3 ou 4 téléviseurs par mois. Au début de mon activité, j'avais la naïveté de croire que je pouvais rivaliser sur les prix pratiqués avec les grandes surfaces spécialisées. Très vite, je me rendais compte que c'était utopique, pourquoi ? Tout simplement parce que lorsque j'achetais 2 ou 3 téléviseurs aux grossistes, je les payais souvent plus chères que les prix de vente affichés dans les grandes surfaces. Donc si je voulais, en toute logique, prendre une marge bénéficiaire, même modeste, j'étais automatiquement bien plus chère que le grand magasin. Ceci pour des modèles de téléviseurs identiques. Il m'est arrivé assez souvent de me faire traiter d'escroc par des clients potentiels qui comparaient les prix. Ce qui m'a valu à maintes reprises de manquer la vente. Quelques clients en revanche ayant aussi comparé les prix achetaient quand-même vers moi, comptant sur la fidélité d'un service après-vente.

    Il faut savoir que la grande distribution, ici en l'occurrence de téléviseurs, achète par l'intermédiaire de leur centrale d'achat, des milliers d'appareils qu'ils répartissent dans les dizaines voir les centaines de magasins du territoire. Il est évident que ces centrales d'achats ont des accords avec les constructeurs. Ils bénéficient donc de prix de gros impossible à rivaliser, pendant que le petit commerçant paie le prix fort.

    Vous avez compris ? Il ne fait aucun doute que ça se passe sensiblement de la même façon dans tous les secteurs de la consommation. Un petit commerçant paye plus chère sa marchandise, avant revente, que le prix affiché à la grande surface du coin.

    Pour ce qui est de la qualité, je pense qu'il y a à boire et à manger. Il est possible de trouver de la qualité en grande distribution, mais aussi des produits plutôt médiocre. Les petits commerçants sont en général plus attentifs sur la qualité.

    La stratégie, de faire couler les petites boutiques ne date pas d'hier. De plus, en ville, il est devenu presque impossible de stationner près d'un petit magasin pour y faire ses courses. Les grandes surfaces elles, ont tout prévu, le parking, les pompes à carburant ainsi que les boutiques annexes et galeries spécialisées.

    Encore quelques années et nous n'aurons plus guère le choix, d'aller faire ses courses dans les grandes surfaces. Ce sera au prix fort, sans concurrence pour des produits de plus en plus médiocre.

    Personnellement, si nous fréquentons encore les grandes surfaces, nous privilégions les petits producteurs du coin pour les produits que nous ne pouvons cultiver dans notre jardin. Tant pis pour le porte monnaie s'il est davantage mis à contribution, mais au moins, les produits sont naturels.

    Certes, ce n'est pas évident pour les plus modestes, surtout ceux qui habitent en ville. Ce sont eux qui subissent les premiers ce système de consommation pas vraiment éthique, tant sur le prix que sur la qualité.

     Gaulois.

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :