•  

    Racisme et préjugés.

    Le racisme s'exerce à tous les niveaux et sous des formes les plus variées. La personne raciste oublie ce qu'elle est en réalité, un être humain qui a du mal à se regarder dans la glace ! Qui ne voit que son nombril.

    Gaulois.

    Le mode de pensée qui fait naître cette attitude ? le préjugé. Qui n'en a pas? Attention! Mais il faut être prudent.
    Il ne faut pas seulement être vigilant par rapport aux comportements racistes, mais également, de manière plus générale aux comportements discriminatoires. Cela concerne alors toutes les différences existant entre individus
    * les différences physiques (grand, petit, gros, maigre, atteint d'un handicap, d'un strabisme, couleur de peau, etc.)
    * les différences d'origine ( issu de quel pays ou né dans quel pays )
    * les différences de religion (juif, chrétien, musulman, bouddhiste, ou athé!)
    * les différences de sexe (homme ou femme)
    * les différences de sexualité (hétérosexuel ou homosexuel)
    * les différences socio-économiques (plus ou moins riche ou pauvre, issu d'un milieu aisé ou non, doté d'un métier reconnu comme admirable et valorisant ou d'un métier banal, sans importance, etc.)
    * etc.

    Ces différences engendrent les discriminations, xénophobie, homophobie, handiphobie, etc. Phobie = peur.
    Pourquoi se moque-t-on si facilement d'une personne différente, qui a trop de poids ou qui est handicapée, par exemple ? Parce que de manière spontanée, il est plus facile pour tout le monde de ne pas respecter. On reste dans le ressenti, on voit l'autre, sa différence nous saute aux yeux et nous renvoie une image qui au fond peut nous fait peur, car on ne voudrait pas être comme lui. Ce sentiment de malaise se traduit par des comportements d'irrespect profonds:
    * moquerie, insulte
    * indifférence, mépris
    * violence verbale
    * violence physique, etc.
    Il est bien plus difficile et compliqué de travailler sur soi-même, de réfléchir à son attitude et de ne pas réagir spontanément en rejetant, excluant la personne que l'on trouve différente. Mais si on y arrive , on a alors dépassé le ressenti, combattu le préjugé et on est dans la réflexion,
    RESPECTER n'est donc pas forcément facile, naturel. Il faut prêter attention à notre attitude sans cesse.
    Voici en fait la base des comportements discriminatoires.

    Parfois des jeunes parlent d'agression selon eux toujours perpétrées par des "Arabes". Cela n'a aucun sens. Que veut dire le mot arabe ? A quoi renvoie-t-il ? la couleur de la peau ? L'origine ? la nationalité ? Est ce que c'est vraiment cet aspect qui fait que l'individu agresseur a insulté ou frappé ou volé ? ou sont-ce des conditions de vie, d'éducation, qui ont fait de cette personne ce qu'il est aujourd'hui ?
    Un individu grandit et se forge une personnalité, des valeurs, un savoir-être et des savoir-faire grâce à l'environnement qui l'entoure. Enfant, ce sont les parents, ou ceux qui les remplacent qui sont les premiers éducateurs. d'autres adultes entrent en jeu, d'autres influences, amis, copains, bandes du quartier, adultes de clubs ou de l'école, etc..
    Il y a ensuite la volonté de l'individu, son projet de vie, etc. Mais les deux aspects sont interdépendants.
    MAIS ATTENTION ! n'oubliez pas malgré tout que nous sommes dans une société où subsistent et augmentent de profondes inégalités !!!!

    Gaulois.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :