• Automobilistes vaches à lait

    Ou quand le pouvoir fait son beurre

    Ces deux articles démontrent à quel point de non-retour nous sommes arrivés . La notion de liberté n'a plus aucun sens. Chaque citoyen, ici automobiliste est conduit à l'abattoir répressif.

    Dans ce premier article, il est question du contrôle des véhicules en surcharge. Certes, il n'y a rien à redire sur cette opération, puisque la surcharge peut conduire à un danger potentiel. Un véhicule trop lourd par rapport à sa taille et sa puissance est beaucoup moins contrôlable entre les mains du conducteur. Tout est question de proportion.

    Mais ce qui dérange, dans ce cas précis, c'est le lieu du contrôle de police. En l'occurrence l'aire de service Total qui est un espace privé. La législation sur cette question est ambiguë, puisque la notion d'espace privé est très mal définie. Dans tous les cas, sauf réquisition officielle dûment confirmée, aucun service de police ne devrait pénétrer sur un espace privé.

    Ce second article met en évidence les abus qui sont pratiqués en permanence.

     

    Chaque citoyen est en droit d'obtenir la preuve du délit dont il est, justement jusqu'à preuve du contraire, coupable. Cette notion est quasiment jamais respectée, même si des textes récents font état de présomption d'innocence jusqu'à la preuve de culpabilité.

    Il arrive assez souvent qu'un policier ou un gendarme, droit dans ses bottes vous affirme " La loi c'est moi ! " Heureusement que, dans les faits, il n'est que " représentant de la loi " . Actuellement, les représentant de l'ordre public, ainsi que la justice n'ont jamais eu autant de pouvoir. Il n'est que de constater les bavures policières presque journalières, sur lesquelles tout le monde ferme les yeux.

    Gaulois.

     

     

     

     

          


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :