• Sanction du droit d'expression

    Personne ne peut le nier, les attentats du 13 novembre dernier en France marquent à jamais les esprits. Nous ne pouvons qu'être solidaire avec les familles des victimes.
    Cependant, les délires des médias à la botte reflètent parfaitement les dérives dictatoriales de l'exécutif. D'un côté, ça fait vendre des feuilles de choux nauséabondes et de l'autre côté réduit encore les libertés, qu'elles soient  individuelles ou collectives.

    Voici une preuve flagrante de l'atteinte aux libertés d'expression, dont cette jeune femme fait les frais.

     Qu'elle soit fonctionnaire titulaire ou en contrat d'avenir ne change rien à l'affaire. Elle ne s'est pas exprimée sur son lieu de travail. Ce qu'elle déclare n'est pas un secret de polichinelle et reflète bien la réalité, n'en déplaise à ceux qui nous gouvernent. Son discours n'a rien de décousu, contrairement à ce qu'affirme le torchon. Son revirement sur ses déclarations ne sont certainement pas le fait du hasard ou une incohérence de sa part, mais à n'en guère douter le fait de menaces à son encontre, comme sait si bien le faire l'exécutif actuel.

    Plus loin :

    http://www.metronews.fr/info/etat-d-urgence-apres-les-attentats-les-premieres-contestations-apparaissent/mokB!0mPAukj51XeFU/

     http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2015/12/la-repression-policiere-a-paris-et-la-derive-dictatoriale-en-france-wsws.html

    http://news.lexpress.fr/video-pantin-un-controle-d-identite-degenere-une-mere-de-famille-blessee-17624

    La gouvernance mondiale, ou plutôt le terrorisme d'état est bien en marche.

    Gaulois.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :