• Le boom des vente d'armes

    Ou la mort s'exporte bien.

    Voir aussi mon article du 9 juillet 2014 de cette même rubrique....

    Encadré qui en dit long sur les marchés de la mort, dont Eurosatory en est le plus bel exemple, pardon, plutôt le pire !
    S'enorgueillir de faire du fric avec des armes qui tueront assurément, peut-être nos enfants est la pire des barbaries, orchestrée par nos gouvernants qui décident de notre sort à coup de canon.
    Faire de 2014  l'année de la commémoration des guerres et dans le même temps faire le commerce des armes est la pire des abjections.
    Honte à la France et aux pays complices.
    Gaulois. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :