• Le tocsin centenaire

    Depuis des semaines, que dis-je depuis des mois que, à grand renfort de médias, tant de la presse écrite que télévisuel, on nous gargarise avec les commémorations des deux grandes guerres. Vous allez sans doute réagir à mes propos en arguant qu'il ne faut pas oublier la mémoire de ces rendez-vous de l'histoire. Autant vous dire que je suis totalement contre ces commémorations en particulier sur la forme. Certes il n'est pas question de renier, sur le fond, ces atrocités qui ont fait des dizaines de millions de morts. Tant  la chair à canon que la population civile. Bien entendu avec l'aval des seigneurs de la guerre, qui n'hésitaient à faire fusiller ceux qui refusaient de faire la guerre et tirer sur l'ennemi.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Soldat_fusill%C3%A9_pour_l%27exemple

    Je ne suis pas certain que les cours d'histoire dispensés à l'école relatent avec exactitude des faits de guerre qui remettraient gravement en cause une gouvernance qui n'a guère changé au cours des décennies. Dans le cas contraire, je m'en souviendrai.
    Ce ne sont pas ces commémorations qui vont changer quoi que ce soit au cours de l'histoire. Peut-être au contraire entretenir une haine absurde contre les nations voisines et à coup sûr le prosélytisme ambiant minutieusement entretenu par les gouvernants, les médias et autres nationalistes intégristes. Les politiques ont bien compris l'enjeu de ces commémorations qui, à travers leur égocentrisme, entretien leur électoralisme.
    Faut-il le rappeler, entretenir l'esprit de la guerre est exactement la même chose que d'imposer une religion en abusant de la naïveté des population et plus particulièrement la faiblesse des enfants. 
    Çà ne vous choque pas que notre « tant aimé président » participe à ces mises en scènes obscènes et dans le même temps appel aux armes contre des pays actuellement en conflits. Sans oublier bien sûr les ventes d'armes qui vont avec.
    Je crois que je vais encore gerber....

    Pas souvent d'accord avec la politique du maire du Mans, j'ai cette fois une pensée positive pour son refus de faire sonner le tocsin. Il a raison en argumentant qu'on ne célèbre pas le déclenchement d'une guerre. J'ajoute que ceux qui ont déclenché ces boucheries sont, à quelques détails près du même acabit que ceux actuels qui critiquent la position du maire du Mans.
    Gaulois.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :