• Réflexion sur la condition nucléaire

     

     

     

    Une réflexion pertinente et éclairée que nous livre Jean-Jacques Delfour.
    Il a le mérite de reconnaître ses erreurs de jugement sur le nucléaire.
    Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.
    Gaulois.

    Jean Jacques Delfour - Avant Fukushima, j'étais un citoyen français normal qui avait gobé la propagande française à propos de Tchernobyl en 1986. Un nuage s'était arrêté aux frontières. Au bout de 15 jours ce mensonge a explosé. Mais j'avais accepté comme beaucoup la thèse du nucléaire soviétique dangereux, dangereux parce que soviétique et non parce que nucléaire. Avec Fukushima je me suis rendu compte de la dangerosité extrême du nucléaire...

    France Culture
    11-03-2014

    http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-reflexion-sur-la-condition-nucleaire-2014-03-11

    2014-03-11


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :