• Quelque chose cloche

    Ou quand la politique et la religion font bon ménage

    N'est pas cloche qui veut, sauf à Nogent le Rotrou. Bon ! Ailleurs aussi puisque la toute puissante secte église résiste à tout, même à la loi de décembre 1905. Il serait bon de le rappeler à François Huwart, maire de la ville et ancien secrétaire d'état au commerce extérieur.
    Il ne fait aucun doute que rénover une église et ses cloches servent bien plus à soigner l'image de ces élus opportunistes, qu'à entretenir un patrimoine aux origines religieuses. Il suffit pour s'en convaincre de savoir lire entre les lignes l'article ci-dessous.
    Est-il besoin de rappeler que la restauration de ces monuments coûtent des fortunes colossales, alors que des milliers de familles sont à la rue ou très mal logés. Que ces familles ont à travers l'impôt, contribué à la gabegie galopante de l'argent public.
    Tout ce qui a trait à la religion devrait incomber « Uniquement » au secteur privé, c'est-à-dire financé par ceux qui tiennent à leurs églises et monuments.
    Aucun impôt ne devrait y contribuer. Dans ce sens, si tel était le cas, il y aurait beaucoup moins de ces monuments exposés de manière ostentatoire et par voie de conséquence, la destination de l'argent public connaîtrait des orientations plus éthiques.
    Gaulois.  

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :