• Les 500 encore plus riches

    C'est bien connu, plus il y a de pauvres, plus il y a de riches. Ou le contraire, ce qui revient au même. Pas tout-à-fait.
    Les très riches se comptes par centaines, alors que les pauvres eux, sont des millions. Le principe du vase communicant ne peut donc pas s'appliquer.
    Imaginons que ces grosses fortunes soient, du jour au lendemain, équitablement réparties, ce qui est utopique mais on peut rêver, les pauvres ne seraient  pas riches certes, mais nettement moins pauvres.
    Mais est-on moins pauvres avec un peu plus d'argent ? Sans doute dans cette société ou l'argent est roi et régente le capitalisme.
    Alors, organiser l'économie sans argent ? Ce n'est pas pour aujourd'hui ni pour demain. En attendant, quelques uns nagent dans l’opulence sans vergogne, pendant que le peuple s'échine pour survivre, victime de la vraie-fausse crise sciemment organisée par l'empire du fric. 
    Gaulois.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :